EHPAD@DOM EXPERIMENTATION LANCEE A SARTROUVILLE

Actualité créée le vendredi 19 janvier 2018

EHPAD@DOM EXPERIMENTATION LANCEE A SARTROUVILLE

Véritable projet d’innovation social, l’expérimentation EHPAD@DOM de la Croix-Rouge française a été lancée à Sartrouville

Les personnes âgées et leurs familles désirent généralement être accompagnées le plus longtemps possible chez elles. Quand la perte d’autonomie s’installe, le dispositif d’aide et de soins à domicile trouve souvent ses limites. La Croix Rouge française le sait bien ; elle accompagne 40 000 personnes à domicile.

Les équipes du domicile peuvent rarement intervenir sur les horaires de nuit, alors que durant cette période il faut gérer des situations d’angoisse, de confusion qui aboutissent malheureusement souvent à des hospitalisations en urgence. Enfin, les équipes du domicile rencontrent rarement le médecin traitant de la personne et il est donc difficile de parler de bilans médicaux, d’interventions complémentaires d’équipes spécialisées, de consultations en hôpital de jour ou d’ajustement des prescriptions de médicaments.

La solution proposée est originale : elle optimise et synchronise l’offre de services de l’EHPAD (la maison de retraite médicalisée), et des services d’aide et de soins à domicile (SAAD et SSIAD) pour plus de sécurité, de continuité et de qualité du service rendu à domicile.

Les services d’aide à domicile de Sartrouville (SSIAD et SAAD) et l’EHPAD Stéphanie proposent ainsi depuis le mois d’octobre 2017 une offre innovante d’Ehpad à domicile dite Ehpad@dom. Pendant 2 ans, l’offre d’Ehpad@dom est expérimentée auprès de 24 personnes âgées à domicile présentant les mêmes niveaux de perte d’autonomie que des résidents en EHPAD.

Il coordonne les interventions et ouvre ses activités et services aux usagers à domicile. La journée, les usagers sont suivis par le Saad et le Ssiad et bénéficient de la téléassistance. Bluelinea est la solution qui a été retenue. Au sein de l'Ehpad, un infirmier est d'astreinte la nuit, pour répondre par exemple aux situations d'angoisse. Après un premier contact par téléphone, il peut se rendre sur place si la situation l'exige

Les services à domicile et l’EHPAD offriront des prestations renforcées à domicile aux 24 bénéficiaires résidant à Sartrouville.

A son domicile, la personne bénéficie d’aide pour les gestes de la vie quotidienne, de soins. Plusieurs services nouveaux s'ajoutent : l’intervention de nuit si besoin par un infirmier, un service de réalisation et de conseil pour les petits travaux et adaptation du logement, la coordination des différents intervenants (de soins, du portage de repas, soignants et thérapeutes libéraux, acteurs hospitaliers…). Il est proposé une aide aux démarches administratives, un transport accompagné entre le domicile et l’EHPAD.

A l’EHPAD, la personne peut bénéficier d’un hébergement d’urgence pour 72 heures, de repas au restaurant, de coiffeur, de séances collectives et individuelles avec des thérapeutes, d’ateliers de prévention et d’éducation à la santé, d’animations et activités de l’EHPAD, dont les sorties.

Une étude d’impact est intégrée à cette expérimentation. Elle évaluera les effets sur la qualité de vie, l’état de santé et bien-être des personnes âgées, de leurs proches et des salariés. Les situations de personnes en maison de retraite, à domicile classique et avec le nouveau dispositif seront comparées  par le laboratoire de recherche économique de  l’université Paris Dauphine et l’équipe médicale du CHU de Reims.

L’EHPAD à domicile a été conçu par la Croix Rouge française comme une offre alternative innovante pour répondre aux enjeux de demain pour l’accompagnement des personnes âgées :

  • Diversifier des modes de prise en charge disponibles et favoriser le libre choix d’une offre de services;
  • Sécuriser l’accompagnement en s’appuyant sur les nouvelles technologies;
  • Maîtriser des coûts tant pour le bénéficiaire que la société.

Cette expérimentation est soutenue par l’Agence Régionale de Santé. Elle est financée par la Croix Rouge sur ses fonds propres et avec le soutien de ses partenaires Mederic Alzheimer et Malakoff Mederic.

Pour visionner la plaquette d'informations, cliquez ici.

epadom2.jpg